Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.

La Porte Ouverte : un lieu d’écoute et d’humanité

La Porte ouverte propose un accueil en face à face, anonyme et gratuit, sans rendez-vous, ouvert à tous, 7 jours sur 7...

A l’origine de la Porte Ouverte, les fondateurs ont souhaité inventer une nouvelle manière d’écouter les personnes souffrant de solitude dans les grandes villes, à l’image d’expériences faites à Berlin : Die Offene Tür et à Londres : The Samaritans.

Historique

La première Porte Ouverte a été créée en 1969 à Lyon, la seconde à Paris en 1971.

Progressivement, d'autres lieux d’accueil Porte Ouverte se sont créés en région : Besançon, Bordeaux, Rouen, Toulouse.

Ces lieux d’accueil se sont regroupés en 1976 et ont formé la Fédération des associations « La Porte Ouverte » de France, qui est elle-même une association loi 1901.

La Fédération est chargée de la communication au plan national ; elle organise périodiquement des congrès consacrés à divers thèmes, avec des interventions d’autres organismes pour alimenter la réflexion commune.

La Porte Ouverte de Paris

PorteOuverte

L’association s’est développée progressivement selon les principes fondateurs :

  • Offrir un lieu d’écoute et de parole à toutes les personnes souhaitant s’exprimer en toute liberté dans un climat de confiance, de respect strict de leur anonymat et de totale confidentialité.
  • Proposer des entretiens en face-à-face, sans rendez-vous, gratuits, 365 jours/an avec des bénévoles.

L’association n’a pas pour vocation de régler un quelconque conflit, elle se veut simplement être à l’écoute sans aucune attente, ni retour, en toute bienveillance.

Le principe de base de la Porte Ouverte est fondé sur le postulat que chacun peut trouver en lui-même la voie pour résoudre ses difficultés, il s’agit de soutenir celui qui est en difficulté, non pas de lui fournir ou de lui imposer une solution, encore moins de décider à sa place, mais de l’aider à voir plus clair en lui lui-même.

L’entretien est non directif, il n’a pas pour objectif de répondre à des questions, ni de juger des actes ou des comportements qui seraient rapportés à la lumière d'une doctrine morale, religieuse ou politique

L’accueillant se contente de reformuler ce que l’accueilli a exprimé, lui montrant ainsi qu’il a été entendu.

Les accueillis
  • 60% des hommes, 40% des femmes
  • 70% sans emploi
  • 85% vivant seuls
  • 60% des accueillis souffrant de troubles psychologiques ou mentaux
Les accueillants

Les bénévoles écoutants (environ 60) assurent près de 4000 accueils par an dans 2 lieux faciles d’accès, dont l’un ouvert 365 jours par an.

Ils sont rigoureusement sélectionnés et reçoivent une formation initiale à l’écoute, animée par un psychologue – psychanalyste, qui consiste essentiellement en des jeux de rôle et des apports de connaissances spécifiques.

Une formation continue leur est assurée par des professionnels rémunérés, psychologue et psychanalyste, sous forme de supervision, au sein de groupes de 8 à 10 accueillants, deux fois par mois.

Ce contrôle est essentiel pour l’équilibre des accueillants. En effet, les écoutants peuvent être confrontés à des souffrances très profondes et perturbantes durant les accueils ; c’est pourquoi il est utile à chacun de pouvoir exprimer durant ces supervisions son vécu et son ressenti et d’être écouté à son tour par un professionnel.

Les statistiques

En 2016, l’association a assuré 3898 accueils, nombre en augmentation de 3% sur 2015 : la part des accueils en face-à-face, vocation de la Porte Ouverte, est en augmentation sensible et représente plus de 90% des accueils.

La durée moyenne des accueils se situe entre 30’ et 45’, conformément aux prescriptions de la charte. Si l’ambiance de la grande majorité des entretiens est normale et courtoise, dans 20% des cas, les accueillis montrent des signes de grand abattement et dans 5% des cas, leur expression est plus ou moins délirante. Les entretiens agressifs sont très minoritaires.

Le nombre de femmes accueillies est en nette augmentation, même si les accueils d’hommes sont toujours majoritaires (60%).

L’âge moyen des personnes accueillies est en augmentation, avec une concentration dans les deux tranches d’âge 25 à 45 ans et 45 à 65 ans.

La proportion de personnes vivant seules et sans emploi est en nette augmentation, ce qui est cohérent avec le nombre croissant d’accueillis souffrant de solitude (plus de 50% des accueillis).

Parmi, les difficultés identifiées chez les accueillis, on constate une baisse des difficultés psychologiques (ce qui rassemble une assez large palette de comportements) mais une forte augmentation de l’évocation du suicide lors des entretiens.

Les problèmes de précarité sont évoqués dans 8% des entretiens.

On retrouve ainsi le profil habituel des accueillis de la Porte Ouverte : majoritairement des hommes de 50 ans, vivant seuls, souffrant souvent de troubles psychologiques ou psychiatriques, et éventuellement confrontés à la précarité ou à de graves difficultés matérielles.

Où nous trouver à Paris ?

4 rue des Prêtres Saint Séverin 75005 (métro Saint Michel ou Cluny La Sorbonne), 7 jours sur 7 de 12h à 20h30 en semaine, de 14h à 20h30 les samedi et dimanche.

Dans le couloir du métro Strasbourg Saint Denis, du lundi au vendredi de 14h30 à 18h00.

Où nous trouver en région ?

Consultez notre site.

Sens de l’engagement du bénévole

Etre bénévole à la Porte Ouverte, c’est s’engager à, c’est donner un peu de son temps à des inconnus qui, pour certains, n’ont aucun lien social, pour d’autres, se trouvent confrontés à un problème dont la solution leur paraît insurmontable, pour d’autres encore, leur existence ne semble tenir que par un lien médical, ils sont suivis par des psychologues et psychiatres et sont fortement médicamentés.

Ce que tous recherchent, c’est, l’espace d’un moment, un peu d’attention, de réconfort, sans jugement, ou une écoute non médicalisée, c’est-à-dire sans diagnostic.

Nous essayons de respecter les principes de notre Charte, c’est-à-dire d’être là, simplement, humblement, sans aucune arrière-pensée sans aucun préjugé même si parfois cela nous parait très difficile car nous sommes comme eux complexes, fragiles par moment, contrariés à d’autres instants, nous avons aussi et chacun notre histoire, notre bagage.

Je fais partie de cette association depuis maintenant un an et demi, cette expérience est très enrichissante, tant à titre personnel que professionnel,

En effet, étant médiatrice, l’expérience de la porte ouverte me permet de travailler au quotidien mon écoute, et ainsi de me perfectionner en vue des médiations.

Si vous avez envie d’en savoir plus, regardez notre vidéo.

Gaële Viala, Adhérente ANM

Vous êtes intéressé par la médiation ?