Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.

Retour d'expérience : Salon de Provence (13)

Robert KULLING - 28 février 2019 - Débat organisé à la demande de Jean-Marc ZULESI, député LRM des Bouches- du-Rhône

 


Vos observations et ressentis sur la tenue du débat :

Débat animé en co-médiation avec Mireille BALLIT

Environ 250 personnes présentes. Un premier entretien de préparation avait eu lieu avec la collaboratrice du député en charge de l’organisation pratique du débat (salle, disposition, annonce etc.), la mairie n’étant pas partie prenante.


Nous étions pas mal inquiets en raison de la disposition de la salle « en théâtre » pour accueillir 250 personnes, ce qui rend difficile l’interaction et l’échange entre les participants. De plus la disposition de la salle ne permettait ni  écran, ni tableau. Cette difficulté allait être  tempérée par la présence de 2 bénévoles chargées de prendre des notes tout le long du débat.


Comment avez-vous rédigé votre synthèse ?

La synthèse était prise en charge par les organisateurs à partir des notes prises en séance. Les participants étaient invités à laisser leurs coordonnées pour recevoir le compte-rendu et l’amender si nécessaire. A cet effet, une liste était mise à leur disposition et la plupart d’entre eux ont répondu à la proposition.


Quels enseignements en tirez-vous ?

La présence de 2 médiateurs, neutres et indépendants, chargés uniquement de faciliter l’expression de tous les participants, a permis un débat serein, très riche, sans débordement aucun malgré la présence de quelques gilets jaunes et de participants d’horizons politiques et d’âges différents.
D’ailleurs ce type d’animation a pas mal intrigué les participants qui nous ont posé des questions sur notre contribution et nous ont chaleureusement remerciés en fin de soirée.

- Difficile de traiter les 4 thèmes en 3 heures
- Beaucoup d’intérêt pour fiscalité et dépenses publiques, et pour la transition écologique aussi
- Pouvoir d’achat, dénonciation de gaspillages et abus reviennent souvent ; aussi la retraite, difficulté de l’obtenir et rognage par la CSG…
-Difficile de  faire passer les intervenants des constats /diagnostics aux solutions


Quels conseils donneriez à vos confères animateurs de débats ?

Etre en binôme, surtout quand il y a beaucoup de monde
Trouver une posture pour guider le débat sans trop intervenir

Vous êtes intéressé par la médiation ?