Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.

Retour d'expérience : Guichen (35)

Marie Line DUBUIS - 28 Février 2019 - Débat organisé à la demande de Monsieur le maire de Guichen Joël Sieller

 

Vos observations et ressentis sur la tenue du débat:

En présence du député de la 4ème circonscription 35 : Gaël Le Bohec qui n'a fait que participer en tant qu'auditeur. Aucune prise de parole.Très important. Cette réunion avait comme objectif de donne la parole aux participants.
J'ai animé la soirée, seule, après une brève présentation par Mr Le maire. J'avais bien insisté sur ma profession de médiateur.
J'ai fait une courte introduction en présentant les grands principes de la médiation et en expliquant que gràce à ma neutralité, impartialité et indépendance, ils allaient pouvoir s'exprimer en toute confiance. J'ai également prévisé quelques règles à respecter pour la bonne tenue de la réunion : respect des opinions des autres et écoute.
Début de la soirée : 19h. Durée initiale prévue : 2h - Durée réelle : 3h.
Le conseil municipal avait prévu une organisation basée essentiellement sur l'écoute, la liberté de paroles et la remontée des suggestions de façon transparente puisque les propositions étaient saisies, en direct, par un conseiller municipal sur un PC dont le bureau était retransmis sur un écran géant permettant à tous de voir ce qui était saisi.
Je m'assurais, à chaque prise de parole, de ce que voulait dire le(s) participant(s), en reformulant et corrigeant jusqu'à obtenir un accord sur la formulation.
100 participants. Les 4 thèmes du grand débat ont été abordés afin de permettre à chacun de s"exprimer sur ce qui lui tenait à coeur.
Cest le thème sur la fiscalité qui a été abordé en 1er et pour lequel débats et suggestions ont été les plus nombreux. Durée : 1h.
Les 3 autres thèmes ont duré 30' chacun. 
Celui sur l'environnement a été très animé également. Sur ce thème, les personnes qui sont intervenues avaient préparé leurs suggestions.
Un fait marquant à signaler : une quinzaine de gilets jaunes s'étaient installés, à l'extérieur de la , avec des pancartes, tracts...Ils ont refusé d'entrer...au début. 
En effet, après une première demi heure de débat, l'un d'eux est entré et il a pu s'exprimer. Il est ressorti et est revenu avec uen dizaine de ses compagnons. Ils sont restés toute la soirée et ont tous pu s'exprimer. 
Points de vigilance : Le respect des avis de chacun, l'écoute, le respect même lorsque divergence  d'opinion, la prise de parole à bien réguler pour permettre à tous les participants de s'exprimer.


Comment avez-vous rédigé votre synthèse ?

Toutes les suggestions ont été remontées, par thème, à la préfecture.
Le mode d'organisation retenu a permis de remonter la parole de chaucun.
La totalité des suggestions de la soirée a été mise en ligne sur le site de la mairie.


Quels enseignements en tirez-vous ?

Le fait d'être un médiateur (et de le faire savoir) et d'animer, de facon bienveillante et respectueuse, la soirée (c'est ce qui m'a été remonté par les élus et par les participants qui sont venus me remercier) a permis d'instaurer une confiance favorable à l'expression. 
Tous se sont sentis écoutés, entendus et la parole en a été libérée.
L'exemplarité comportementale a permis une ambiance apaisée pendant ces 3 heures, dans le respect des règles recommandées, même en cas de désaccord sur un sujet.
Personne ne s'est senti exclu puisque les gilets jaunes ont fini par participer. La médiation permet l'intégration et le vivre ensemble.
Nous avons toute notre place dans ce type d'intervention et je remercie l'ANM qui nous a incité à répondre favorablement aux sollicitations des maires.
Sans cette incitation, n'appartenant à aucun parti politique, je ne me serai jamais proposée.
Une expérience humaine très riche.


Quels conseils donneriez à vos confères animateurs de débats ?

D'oser répondre favorablement aux sollicitations. D'être eux-mêmes, authentiques. L'esprit de la médiation est un formidable vecteur qui nous légitime pour animer des débats de cette nature.

Vous êtes intéressé par la médiation ?