Grand Débat, la confiance pour libérer la parole | ANM - Association nationale des médiateurs

Grand Débat, la confiance pour libérer la parole

Publié le 11 avril 2019

Pourquoi mettre nos compétences de médiateurs à disposition du Grand Débat ?

Ni défenseurs, ni détracteurs d'aucune des parties, animés par la seule volonté d'assurer au plus grand nombre l'accès, la participation et la prise de parole dans le respect de chacun, grâce à un cadre posé et accepté, nous participons à notre manière au grand débat en mettant à disposition nos compétences d'animateurs médiateurs.

1 - Acte citoyen

Nous avons ce besoin de contribuer à faire un lien, à créer un dialogue entre des personnes d'avis parfois très divergents, besoin de contribuer au développement de la tolérance, au respect de l'autre et à la compréhension mutuelle.

Nos actions, si modestes soient-elles, contribuent à lutter contre l'indifférence, elles sont même le contraire de l'indifférence et créent du lien social, de la solidarité. Dans ce sens, nos engagements s'inscrivent dans une démarche citoyenne.

2 - Action de développement de la médiation

Pour dialoguer, la première condition est de savoir écouter, d'accepter être interpellé par l'autre, sur une base de respect, sans préjugé ni exclusion.

L'animation telle que nous la pratiquons, lors des réunions « grands débats » s'inscrit dans le respect de ces principes et fait connaître la médiation de manière « pratico pratique », en utilisant les outils du médiateur, en particulier la mise en place du cadre, sa tenue avec bienveillance et autorité, l'écoute active et la reformulation.

3 - Enrichissement personnel

L'opportunité d'animer des groupes lors du grand débat constitue un réel enrichissement personnel ;

Comprendre la vision du monde des personnes présentes, mesurer à quels points les différences peuvent être importantes, permets de connaître un peu mieux les autres, parfois de découvrir leurs mondes et en même temps de mieux se connaître soi-même.

L'exercice est également bénéfique pour améliorer nos savoir-faire.

4 - Points d'attention

4-1 La préparation

L'importance de la préparation dans n'importe quel projet n'est plus à démontrer. Là encore, elle est un gage de réussite de la réunion et de l'animation. Les rôles de chacun sont ainsi clairement définis et la complémentarité des profils des organisateurs peut être mise au profit des participants.

4-2 La confiance

Face au scepticisme qui s'exprime beaucoup en début de réunion, à la défiance vis-à-vis des politiques, aux sentiments de manipulation quant aux questions posées par le gouvernement dans le cadre de ce grand débat, la confiance que nous avons dans le processus de médiation, la confiance en nous et dans l'assemblée réunie sont nos meilleurs atouts. Ces colères, frustrations, peurs, sentiments d'injustice, une fois exprimés et accueillis, laissent la place à des échanges plus positifs et des propositions.

4-3 L'ego

Contribuer à l'organisation, animer tout en faisant preuve d'une grande humilité pour laisser la place au débat, permettre l'expression des avis du plus grand nombre, limiter les temps de parole de ceux qui s'expriment souvent, favoriser l'expression des personnes plus discrètes qui ont également beaucoup à communiquer ; tels sont aussi les enjeux de nos interventions.

5 - Conclusions

Contribuer à la co-construction des grands débats avec une pluralité d'organisateurs impliqués est quelque chose d'enthousiasmant pour les médiateurs participants.

Adopter une posture ouverte et positive en utilisant les outils du médiateur, permet de maintenir le calme lors de discussions qui peuvent être rudes.

Le grand scepticisme qui s'exprime à chaque fois en début de réunion est à mettre en regard à la capacité de rebond générée par l'espoir de participer à un mouvement dynamique et constructif.

Formulons le vœu que cet espoir ne soit pas déçu.

Ici et maintenant, ces actions sont également positives pour le monde des médiateurs, et augmentent la visibilité de l'ANM et de Médiation 21. Encore félicitations aux initiateurs de la démarche !

Dominique Weber, Déléguée régionale de l'ANM

 



L'ANM sur Twitter

Prochaines formations

LA MEDIATION ADMINISTRATIVE / à distance - Reportée début septembre 20
Du vendredi 3 juillet 2020
Au samedi 4 juillet 2020

LA CLINIQUE DE L'INTERCULTUREL / à distance /REPORTE
Le samedi 4 juillet 2020

GERER LES PERSONNALITES DIFFICILES / à distance
Le mardi 7 juillet 2020

LA MEDIATION ENVIRONNEMENTALE / à distance
Du vendredi 10 juillet 2020
Au samedi 11 juillet 2020

L'ART DU DIALOGUE EN MEDIATION
Le samedi 11 juillet 2020

ANM Conso

Si vous êtes un consommateur et avez un problème avec un professionnel, cliquez ici.

Si vous êtes un professionnel à la recherche d'une entité de médiation de la consommation, cliquez ici.

15 juin 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°55

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

13 juin 2020

Actualités de nos adhérents

Nos adhérents vous proposent leurs ouvrages sur la médiation :

E-book Avocat et médiation
Un e-book co-écrit avec Anne Marion de CAYEUX et Catherine EMMANUEL Retrouvez le en cliquant ici


La comédiation - Mode d'emploi
Ouvrage publié en 2020 aux éditions ]

22 mai 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°54

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

23 avril 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°53

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

22 avril 2020

Médiation pénale et justice restaurative

Regards croisés de deux procureurs généraux, Jacques DALLEST et Olivier JORNOT :

30 mars 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°52

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le plaisir de vous inviter à lire la []

2 mars 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°51

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le []

24 février 2020

Projection du film "Je ne te voyais pas"

Projection du film "Je ne te voyais pas", un long métrage documentaire autour de la justice restaurative, le jeudi 19 mars 2020 à 17h30.

L'Institut des Sciences de la Famille en partenariat avec l'Association National des Médiateurs et la Faculté de Droit Julie-Victoire Daubié vous propose []

13 février 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°50

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le []

11 décembre 2019

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°49

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.