Débattre : « discuter avec vivacité et chaleur… » | ANM - Association nationale des médiateurs

Débattre : « discuter avec vivacité et chaleur… »

Publié le 11 avril 2019

Je participe volontairement et bénévolement à l'animation de rencontres du Grand Débat National. C'est apparu comme une évidence. Participer au Grand Débat a un sens pour moi : je pourrais me rendre à certains débats comme participante. J'ai choisi de proposer certaines de mes compétences professionnelles pour soutenir, accompagner, être en appui à ces rencontres de citoyens. J'ai choisi de proposer un cadre à ces réunions, de faciliter l'écoute et l'expression de chacun et de favoriser la co construction dans les échanges. Tous ces objectifs sont un peu ambitieux mais portés par une vraie envie : l'envie d'être là, dans un acte citoyen et avec les autres.

Être indépendant, neutre et impartial c'est le leitmotiv des médiateurs et il me semble que c'est « la » posture adéquate pour animer ces débats et essayer de leur donner un sens. Pas forcément celui du débat partisan, celui du débat « sensible ». Sensibilité des situations, des sujets, des personnes, des difficultés exprimées. Je crois vraiment que la présence d'animateurs formés à la médiation est un atout pour le déroulement de ces échanges.

Beaucoup d'inconnus à chaque débat : le nombre de personnes, la diversité (ou non) du public, l'adhésion (ou non) au cadre proposé et surtout l'inconnu de l'instant présent.

Les réunions se suivent et ne se ressemblent pas... Certains repartent heureux voire enthousiastes ; pour d'autres, ces débats sont stériles. Ils ne sont que le reflet des cahiers de doléances, une longue litanie de ce qui ne plaît pas, un catalogue de revendications. Peut- être... mais je me satisfais de voir des hommes et des femmes se rencontrer, se parler, partager des idées, se confronter, être ensemble, se trouver et se retrouver. Pour moi, quel qu'en soit le contenu, c'est aussi ce que ce moment représente qui a du sens. Chacun manifeste et se manifeste. Chacun dit et entend dire.

En tant que médiatrice, je suis là pour essayer de soutenir cette liberté d'expression, pour faire circuler la parole, qu'elle soit revendication, force de proposition ou simple constatation.

L'exercice est difficile. J'aimerais que les personnes quittent ces débats satisfaites du temps passé et de la qualité des échanges. Mon œil de professionnel s'attache à ce que les hommes et les femmes présents se soient sentis respectés et accueillis dans leur propos, mon cœur de citoyenne veut se féliciter de la possibilité de cette rencontre.

C'est une expérience : et comme toute expérience, il faut la regarder avec un œil critique.

Il y a des choses à améliorer dans l'organisation des débats, dans l'animation et dans la synthèse. Et on peut aussi se dire que nous partageons ensemble cette expérience. J'aimerais que nous restions bienveillants les uns envers les autres, qu'il s'agisse de débattre ou d'animer...Voyons le côté positif des choses et partons d'un a priori positif.

A la suite d'un débat, je me suis posé plusieurs questions...Pourquoi je me sens obligée de faire ça ? Pourquoi je vais jusqu'à me mettre en difficultés parfois dans le cadre de ces débats ? Qu'est-ce que je cherche ?

Je cherche la rencontre, la liberté, la possibilité.

J'ai vraiment envie de dire MERCI aux médiateurs qui partagent cette expérience bénévole et aux citoyens qui participent et s'exposent.

Frédérique Moulinier-Fuentes, Médiatrice familiale DE,
Membre de Médiation du Rhône

 



L'ANM sur Twitter

Prochaines formations

LA MEDIATION ADMINISTRATIVE / à distance - Reportée début septembre 20
Du vendredi 3 juillet 2020
Au samedi 4 juillet 2020

LA CLINIQUE DE L'INTERCULTUREL / à distance /REPORTE
Le samedi 4 juillet 2020

GERER LES PERSONNALITES DIFFICILES / à distance
Le mardi 7 juillet 2020

LA MEDIATION ENVIRONNEMENTALE / à distance
Du vendredi 10 juillet 2020
Au samedi 11 juillet 2020

L'ART DU DIALOGUE EN MEDIATION
Le samedi 11 juillet 2020

ANM Conso

Si vous êtes un consommateur et avez un problème avec un professionnel, cliquez ici.

Si vous êtes un professionnel à la recherche d'une entité de médiation de la consommation, cliquez ici.

15 juin 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°55

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

13 juin 2020

Actualités de nos adhérents

Nos adhérents vous proposent leurs ouvrages sur la médiation :

E-book Avocat et médiation
Un e-book co-écrit avec Anne Marion de CAYEUX et Catherine EMMANUEL Retrouvez le en cliquant ici


La comédiation - Mode d'emploi
Ouvrage publié en 2020 aux éditions ]

22 mai 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°54

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

23 avril 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°53

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

22 avril 2020

Médiation pénale et justice restaurative

Regards croisés de deux procureurs généraux, Jacques DALLEST et Olivier JORNOT :

30 mars 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°52

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le plaisir de vous inviter à lire la []

2 mars 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°51

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le []

24 février 2020

Projection du film "Je ne te voyais pas"

Projection du film "Je ne te voyais pas", un long métrage documentaire autour de la justice restaurative, le jeudi 19 mars 2020 à 17h30.

L'Institut des Sciences de la Famille en partenariat avec l'Association National des Médiateurs et la Faculté de Droit Julie-Victoire Daubié vous propose []

13 février 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°50

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le []

11 décembre 2019

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°49

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.