AMELY, des actions citoyennes, de l'école au quartier | ANM - Association nationale des médiateurs

AMELY, des actions citoyennes, de l'école au quartier

Publié le 11 mai 2020

Association porteuse d'un projet fort, AMELY s'adapte et se renouvelle continuellement en assurant de nouveaux partenariats en lien avec ses valeurs de solidarité, de citoyenneté et de partage.

Elle apporte sa contribution citoyenne et sociale en développant ses 3 piliers que sont l'accès au droit, la médiation citoyenne et la médiation scolaire.

Elle s'appuie sur ses trois piliers pour les décliner et développer de nouvelles actions à destination du public, en lien et souvent inspiré par les expériences partagées au sein de Réseau National d'Accès au droit et de Médiation (RENADEM), dont AMELY est membre fondateur.

I - HISTORIQUE

DialoguesAMELY (Accès au droit et Médiation) est une association lyonnaise née en 1989 et reconnue d'intérêt général. Elle s'est créée sur l'initiative de Jean-Pierre Bonafé-Schmitt, juriste, sociologue et chercheur au CNRS, qui a développé un programme de recherches sur les modes alternatifs de règlements des conflits, prolongé par des recherches sur la médiation afin de démontrer :

- que la médiation citoyenne était une nouvelle forme d'action commune : elle n'est pas une simple technique de gestion des conflits, c'est avant tout un nouveau modèle de régulation sociale, une nouvelle forme d'action, impliquant une refonte des rapports entre société civile et état

- qu'elle est aussi un nouveau modèle de justice : une justice compréhensive ; La médiation citoyenne fait appel à une rationalité communicationnelle, qui repose sur la recherche d'une compréhension mutuelle, à travers la promotion d'une nouvelle oralité et temporalité, et la recherche d'une certaine équité des échanges.

II - LE PROJET

La mise en œuvre de la médiation citoyenne repose sur la mise en place de lieux-ressources, afin de :

  • Créer des lieux d'apprentissages et d'exercice de la citoyenneté avec de nouveaux lieux de socialisation et de régulation dans les quartiers, par l'accès au droit et à la médiation ; il s'agit de développer prioritairement la médiation citoyenne et scolaire en les articulant avec la connaissance des droits.
  • Impliquer directement les acteurs dans la mise en œuvre des processus de médiation et dans la régulation des conflits ; La médiation citoyenne en milieu social ou scolaire, part du postulat que les personnes confrontées à un litige sont compétentes, c'est-à-dire les mieux placés et légitimes, pour gérer leurs affaires, trouver des solutions et apaiser les conflits qui les concernent. A ce titre, les médiateurs sont eux-mêmes des volontaires.

L'accès au droit :

Les permanences sont assurées par un binôme composé d'un juriste et d'un accueillant, selon une méthode de traitement des demandes permettant aux personnes défavorisées et aux personnes issues de l'immigration, une meilleure connaissance de leurs droits ainsi que de leurs obligations ; soit : un accueil de l'usager par l'intervenant ; l'écoute ; l'identification de la (ou des) demande(s) ; La construction de la réponse qui peut consister en une simple information sur les droits, et/ou un accompagnement par le biais de courriers ou de dossiers, et/ou d'une orientation vers un autre intervenant adapté. Les juristes sont tous formés à la médiation et la promeuvent par une explication et/ou une orientation.

DialoguesDe par le constat fait, par les juristes et médiateurs d'AMELY, d'un besoin d'accompagnement fort des habitants face aux nombreuses démarches administratives, notamment celles impliquant la dématérialisation. En effet, pour AMELY, le développement de l'administration électronique ne doit pas renforcer des facteurs d'inégalité déjà existants, sous peine d'institutionnaliser une forme d'exclusion liée à la situation de précarité sociale et/ou économique.

Or, constatant depuis plusieurs années, que la dématérialisation des procédures par les services publics exclut nombre d'usagers qui se retrouvent dans l'incapacité de procéder aux démarches pour un accès effectif à leurs droits, AMELY a mis en place au sein des collectivités demandeuses des permanences d'accompagnement administratives et numériques permettant aux habitants de pouvoir faire face aux difficultés qu'ils rencontrent face à la complexité et à la dématérialisation de nombreux processus administratifs.

La médiation citoyenne :

Le projet est d'innover en mettant en place de nouvelles procédures faisant appel à des habitants volontaires et bénévoles car ces structures de médiation ont pour objet, non pas de rendre la justice mais d'insuffler du social, de susciter des actions visant à recomposer des formes de sociabilité à partir de la régulation des litiges de la vie quotidienne.

De l'affirmation de ce principe découle l'idée que les médiateurs doivent être des habitants et que, pour le choix des médiateurs, ne doivent pas être mis en avant des critères liés à une quelconque compétence professionnelle ou juridique.

De telles structures de proximité, dépouillées de tout formalisme, faisant appel à une participation active des parties en conflit, permettent de résoudre dans de meilleures conditions ces conflits nés de la vie quotidienne.

Chaque année, un groupe de volontaires est recruté et formé dans les conditions recommandées par le livre blanc de la médiation : formation initiale de 4 journées puis stage pratique avec l'équipe en place sur les lieux de médiation pendant 6 mois, à l'issue desquels une validation est faite ou non. Les médiateurs stagiaires signent un engagement envers AMELY ainsi qu'une charte de la médiation citoyenne reprenant les règles déontologiques d'écoute et respect de la personne, de confidentialité, de gratuité, d'impartialité, présence systématique de deux personnes et vérification de la réelle volonté des parties de résoudre leur différend à l'amiable

La médiation citoyenne telle que pratiquée à AMELY a un rituel précis et repose sur les principes suivants :

  • Gestion de la médiation par la même équipe de 2 médiateurs jusqu'à sa conclusion,
  • Ecoute individuelle de chacune des parties avant une rencontre plénière,
  • Adhésion volontaire de chaque partie au principe de règlement amiable et au déroulement proposé de la médiation, formalisée par un document signé,
  • La médiation aboutit le plus souvent à un accord, écrit ou oral, reprenant l'engagement de chaque partie dans une logique « gagnant-gagnant ».

Dialogues

Présentation du nouveau groupe de médiateurs formés à l'occasion des vœux d'AMELY en janvier 2020

Depuis 4 ans, consciente que le réflexe médiation n'est pas spontané, AMELY a développé des actions de partenariats avec les structures naturelles de déclaration de conflit que sont les mairies, la police nationale et municipale et les bailleurs sociaux.

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre d'une charte de traitement collectif de voisinage. Il s'appuie sur l'expérience rennaise de Cité et Médiation, association membre du RENADEM, en partant du postulat que l'usager n'ira pas spontanément en médiation lorsqu'il a un conflit de voisinage mais va plutôt solliciter les institutions que sont la police, la mairie et/ou le bailleur, C'est l'institution sollicitée, qui obtient l'autorisation par l'usager de transmettre ses coordonnées au site de médiation d'AMELY territorialement concerné : ce sont les médiateurs qui contacteront les parties en conflits pour leur expliquer la médiation, dans une dimension proactive de promouvoir la médiation.

Une rencontre régulière entre les partenaires permet d'échanger sur les situations compliquées et d'envisager des solutions collectives, tout en préservant la confidentialité garantie par la charte.

La médiation scolaire par les pairs :

La médiation scolaire est souvent présentée comme un moyen pour lutter contre la violence, mais son objectif premier est de responsabiliser les élèves dans la gestion de conflits à travers une démarche de citoyenneté.

Elle s'inscrit ainsi dans l'objectif de l'enseignement moral et civique d'associer dans un même mouvement la formation du futur citoyen et la formation de sa raison critique. Ainsi l'élève acquiert-il une conscience morale lui permettant de comprendre, de respecter et de partager des valeurs humanistes de solidarité, de respect et de responsabilité.

La médiation par les pairs invite les élèves médiateurs à responsabiliser leurs camarades en les rendant maîtres des petits conflits de la vie quotidienne au sein de l'établissement scolaire. Ensembles ils recherchent des solutions pour rétablir un équilibre dans les relations entre élèves. L'intervention de l'adulte n'est pas nécessaire puisque la formation contribue à donner aux élèves des outils pour qu'ils puissent eux-mêmes renforcer leur capacité d'analyse d'une situation conflictuelle.

La formation est réalisée directement auprès des élèves et des adultes de l'établissement.

Elle repose sur la base du volontariat : les élèves font acte de candidature et le groupe des médiateurs est choisi en concertation entre l'équipe éducative et le formateur afin de refléter l'hétérogénéité de l'établissement.

Les projets de médiation scolaire par les pairs élèves ont été conçus dans l'optique de rendre la démarche de médiation naturelle en cas de conflit pour le mieux vivre-ensemble et pour former les citoyens de demain.

Dans la continuité de ce projet, AMELY a développé, en s'inspirant de l'exemple québécois, lors d'un échange de pratiques entre le réseau québécois Equijustice et le RENADEM, des actions de formations des élèves dérivées de la médiation scolaire : actions de formation à la gestion de conflits, au droit et à la citoyenneté par le biais d'ateliers s'adressant à tous les élèves.

Dialogues

III - AMELY

C'est :

  • 11 points d'accès au droit sur Lyon et sa Métropole et 3 points d'accès au droit assurés sur 3 maisons de justice et du droit, plus 4 points d'accès au droit spécifiques assurés par AMELY au sein du collectif des accueils de jours lyonnais accueillant les sans-abris, en partenariat avec les travailleurs sociaux : une équipe de 4 juristes salariées et expérimentées assure des permanences gratuites d'informations juridiques et d'orientation pour l'exercice des droits ainsi que vers la médiation - 8000 personnes reçues par an.
  • 13 lieux de médiation citoyenne articulés avec les points d'accès au droit sur la Métropole lyonnaise et 1 en Haute Savoie : 50 médiateurs bénévoles formés par l'association et assurant des permanences hebdomadaires gratuites visant à la résolution amiable des conflits de la vie quotidienne (voisinage, consommation, relations familiales, travail….) – 700 dossiers de médiation traitant des conflits dans l'habitat (voisinage, loc./propriétaires,….), dans les relations de famille, de la consommation du quotidien, des relations de travail.
  • 5 formateurs en milieu scolaire intervenant nationalement.
  • AMELY depuis 25 ans a développé des actions de médiation scolaire par les pairs et de gestion des conflits, est intervenue en médiation scolaire sur 12 académies, soit 120 établissements (écoles, collèges, lycées) et a sensibilisé 36 500 élèves et 3500 adultes à la médiation scolaire, formé 11 200 élèves médiateurs. AMELY a été agréée par le Ministère de l'Education Nationale en 2013.

  • Forte de son expertise d'accès au droit sur le terrain, AMELY intervient comme formateur juridique dans des organismes de formation des travailleurs sociaux mais aussi dans les établissements scolaires et parascolaires (ITEP, centres sociaux,…) sur le volet juridique et de la citoyenneté auprès des jeunes de 8 à 18 ans : ses juristes travaillent avec les élèves sur les thématiques de la discrimination, le harcèlement, la citoyenneté, la famille (club citoyen, semaines thématiques, ateliers droits et gestion des conflits).

Pour en savoir plus  : www.amely.org

Pour nous contacter : direction@amely.org 45 rue Smith 69002 LYON

Sabine Morel, directrice d'AMELY

 



L'ANM sur Twitter

Prochaines formations

LA MEDIATION ADMINISTRATIVE / à distance
Du jeudi 3 septembre 2020
Au vendredi 11 septembre 2020

INITIATION A LA MEDIATION A L'USAGE DES EXPERTS DE JUSTICE
Du vendredi 4 septembre 2020
Au samedi 14 novembre 2020

L'ART DU DIALOGUE EN MEDIATION / à distance
Le vendredi 11 septembre 2020

L'approche stratégique
Le vendredi 11 septembre 2020

DEVELOPPER VOTRE INTELLIGENCE EMOTIONNELLE / à distance
Du jeudi 17 septembre 2020
Au vendredi 18 septembre 2020

ANM Conso

Si vous êtes un consommateur et avez un problème avec un professionnel, cliquez ici.

Si vous êtes un professionnel à la recherche d'une entité de médiation de la consommation, cliquez ici.

15 juin 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°55

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

13 juin 2020

Actualités de nos adhérents

Nos adhérents vous proposent leurs ouvrages sur la médiation :

E-book Avocat et médiation
Un e-book co-écrit avec Anne Marion de CAYEUX et Catherine EMMANUEL Retrouvez le en cliquant ici


La comédiation - Mode d'emploi
Ouvrage publié en 2020 aux éditions ]

22 mai 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°54

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

23 avril 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°53

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

22 avril 2020

Médiation pénale et justice restaurative

Regards croisés de deux procureurs généraux, Jacques DALLEST et Olivier JORNOT :

30 mars 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°52

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le plaisir de vous inviter à lire la []

2 mars 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°51

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le []

24 février 2020

Projection du film "Je ne te voyais pas"

Projection du film "Je ne te voyais pas", un long métrage documentaire autour de la justice restaurative, le jeudi 19 mars 2020 à 17h30.

L'Institut des Sciences de la Famille en partenariat avec l'Association National des Médiateurs et la Faculté de Droit Julie-Victoire Daubié vous propose []

13 février 2020

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°50

Logo Des professionnels dans
tous les domaines de compétence
au service de la médiation indépendante.
Pont

Chers adhérents et amis, 

Nous avons le []

11 décembre 2019

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°49

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.