Le Centre international de médiation et de prévention des conflits | ANM - Association nationale des médiateurs

Le Centre international de médiation et de prévention des conflits

Publié le 11 avril 2019

Over cultural mediation agency (O.M.A.) à Bruxelles

Le Centre international de médiation et de prévention des conflits O.M.A. a été fondé en 2015 par Évelyne Meissirel et une équipe de médiateurs engagés: «?J'ai voulu concevoir avec une équipe une sorte de lieu d'accueils de personnes en souffrance et d'experts à disposition qui pourraient assurer le « dénouage » et le tissage de liens et réfléchir à l'amélioration de pratiques de médiateurs. Aujourd'hui, O.M.A., situé à la Grande Porte, rue Notre Seigneur, au cœur de Bruxelles, est un vrai « laboratoire expérientiel en Belgique et à l'international » dans une approche humaniste et interculturelle.

« A titre personnel, après un parcours professionnel en entreprise, je me suis investie en qualité d'avocats, pour une autre façon d'exercer ce métier dans tous domaines, au sein du Conseil de l'Ordre des avocats du Barreau de Bruxelles. Le but était d'éviter que de nombreuses affaires perdurent devant les tribunaux occasionnant des guerres destructrices dans les familles ou entre collègues dans l'entreprise. C'est comme cela que j'ai commencé à me former tant en médiation qu'en psychologie et a exercé le métier de médiateur depuis 17 ans. Et c'est dans cet esprit qu'a été fondée O.M.A., qui , aujourd'hui, intervient dans quatre axes : c'est un lieu où l'on accueille des familles, des personnels de l'entreprise privé ou publique pour effectuer des médiations ou tout autre mode de gestion des conflits comme la thérapie. C'est aussi un centre de formation de médiateurs et d'échanges de praticiens locaux et internationaux qui pourront par exemple effectuer des médiations dans l'entreprise ou toute autre organisation. Enfin, O.M.A. développe aussi des projets internationaux de médiation interculturelle.

L'équipe se compose de trois hommes et deux femmes. Elle est en lien avec des partenaires et organisations nationales et internationales et a constitué un réseau de professionnels de nationalités différentes dans plus de 18 pays. «?Cette mixité de genre et d'origines personnelle et professionnelle est importante. Elle permet un autre regard sur le conflit et le type de processus à mettre en œuvre dans nos médiations?». «?A titre d'exemple, nous avons fait appel à un co-médiateur suédois, espagnol ou grec, juriste ou thérapeute, dans le cadre de nos médiations en matière d'enlèvements internationaux d'enfants. Avoir un co-médiateur d'une autre nationalité permet — entre autres — de mieux comprendre le conflit, les traditions locales et le cadre légal, d'assurer le processus d'intervention dans au moins deux langues et d'avoir un relais dans les deux pays de résidence des personnes et des enfants?».

Un diplôme universitaire de médiateur

Si O.M.A. propose des formations ponctuelles sur la médiation familiale, organisationnelle en entreprise, civile et commerciale avec des partenaires belges comme l'IMEF, le centre va offrir à partir de novembre prochain la possibilité de se former à la médiation interculturelle et internationale dans le cadre d'un diplôme universitaire avec des partenaires internationaux comme l'ICP, Ifomene Paris (Institut de formation à la négociation et la médiation), l'université Saint Joseph et le CPM au Liban ainsi que l'UCAO CERFOPMAN en Côte d'Ivoire. «?Ce diplôme s'adresse aux personnes qui ont déjà soixante heures de formation à la médiation et qui viennent d'horizons différents tant en terme de pays que de formation professionnelle : juridique, managérial, diplomatique, psychologique etc.?» L'objectif est d'apprendre à mieux prévenir, gérer et surmonter les conflits au niveau interculturel, international et intercommunautaire et d'améliorer notre savoir être et nos modes de communication empathique et non violente. «?L'idée est de créer à terme une qualification intercommunautaire et internationale et de faire référencer ce diplôme auprès d'organisations ou entreprises internationales qui pourraient avoir besoin de médiateurs?».

Mais O.M.A. développe aussi des projets interculturels et internationaux. «?Ce qui me caractérise, dit –elle, c'est la mise en relation d'êtres humains et de créer le lien. C'est inscrit dans mon histoire : la multi culturalité et ma quête d'identité : de grands parents suisses, français, marocains et de confessions religieuses et philosophiques différentes. Mais voilà, à travers nos différents parcours, nous sommes tous des êtres humains qui avons à cœur de vivre en appartenance avec harmonie?».
Les projets développés par O.M.A. couvrent ainsi plusieurs pays comme :

Le projet « Médialabre » au Sénégal

Nos animateurs interviennent au Sénégal depuis 2017 en qualité d'opérateur du projet « Médialabre » © développé au sein du programme PROMES mis en œuvre par l'accord de coopération intervenu entre la Fédération Wallonie – Bruxelles International et la République du Sénégal. La Médialabre ©, nouveau paradigme de médiation, est issue du dialogue interactif entre les traditions orales de pacification des conflits en Afrique de l'Ouest (palabre ) et les conduites structurées de médiation en Occident. Elle vise de la sorte à mettre en œuvre tant des programmes spécifiques de formation enrichis par ce dialogue que des attitudes et pratiques innovantes de médiation.

Le projet avec la République démocratique du Congo

O.M.A. agit cette fois en tant que partenaire du Centre congolais de l'enfant et de la famille de Kinshasa. Ce projet a pour but de créer une synergie entre les formes de médiation récemment développées en Belgique et les traditions congolaises de résolution des conflits, au service des communautés locales et en s'appuyant sur leurs compétences.

Les débuts de la médiation humanitaire

La profession de médiateur humanitaire est en train de se créer. «?Nous développons dans ce cadre un processus d'intervention pour des médiateurs humanitaires. Nous travaillons notamment avec Jérôme Grimaud, qui fait, en tant que médiateur, ce travail de terrain entre autres pour le NRC (Conseil Norvégien pour les réfugiés). Nous aimerions aussi constituer un pool d'experts qui pourraient être appelés en cas de conflits afin d'agir comme interface et d'aider à une amélioration de la situation?». La médiation peut avoir un rôle à jouer en faisant des belligérants des acteurs dans la mise en place d'issues pacifiques aux conflits, en responsabilisant les collectivités, et en s'appuyant sur des cultures et communautés locales.

«?Au final, ce qui nous guide, c'est d'aider les personnes à mieux vivre ensemble et à mettre en œuvre des coopérations enrichissantes, des projets avec des partenaires qui partagent une même philosophie?».

Évelyne Meissirel, Présidente du Centre international de médiation OMA,
Médiatrice internationale, formatrice et thérapeute systémicienne,
Ancien membre du conseil de l'Ordre des avocats du Barreau de Bruxelles
evelyne@oma-mediation.comwww.oma-mediation.com

 



L'ANM sur Twitter

Prochaines formations

Formation à l'Analyse Transactionnelle à Lyon
Du lundi 9 décembre 2019
Au mardi 10 décembre 2019

Le médiateur face au conflit : conflit relationnel ou conflit cognitif ?
Le vendredi 13 décembre 2019

Initiation à la médiation à l'usage des experts de justice
Du vendredi 20 décembre 2019
Au vendredi 28 février 2020

Cycle - Cinq outils de communication dont la CNV
Du jeudi 9 janvier 2020
Au samedi 11 janvier 2020

La médiation environnementale
Du vendredi 10 janvier 2020
Au samedi 11 janvier 2020

ANM Conso

Si vous êtes un consommateur et avez un problème avec un professionnel, cliquez ici.

Si vous êtes un professionnel à la recherche d'une entité de médiation de la consommation, cliquez ici.

21 novembre 2019

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°48

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

11 novembre 2019

Semaine internationale de la justice restaurative : Soirée-Débat sur la Justice Restaurative, le 22 novembre 2019 au DEFAP à Paris

Dans le cadre de la semaine internationale de la Justice restaurative, découvrez la Soirée-Débat en cliquant ici.

1er novembre 2019

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°47

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

18 octobre 2019

Livre Blanc de la médiation par le collectif Médiation 21

Le Livre Blanc a été remis à la Garde des Sceaux

Il présente un socle commun de propositions portées par le Collectif Médiation 21.

Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

17 octobre 2019

La Lettre n°10

Le nouveau numéro de la Newsletter de l'ANM est en ligne.

Consultez toutes les Lettres.

9 octobre 2019

Lettre d'information bimensuelle de l'ANM n°46

Consultez notre dernière lettre d'information en cliquant ici.

7 octobre 2019

Le Congrès International de la Médiations à Angers en 2020

Le site internet Médiations2020, du Congrès International de la Médiations, est en ligne.

Vous pouvez aussi suivre l'actualité sur le compte Twitter et LinkedIn.

Vous pouvez consulter le programme prévisionnel

Vous pouvez aussi faire une proposition de contribution, jusqu'au 30 octobre en utilisant le ]

6 octobre 2019

La médiation avance en Provence !

Félicitation à notre adhérente, Cécille Lapierre, pour ses actions de promotion de la médiation.  

Vous pouver retrouver une conférence-débat dans laquelle elle interviendrai en qualité de modératrice sur le thème de la "séparation et des violences psychologiques, comment organiser la parentalité ?" ainsi q'un article  démontrant son []

18 septembre 2019

Médiation pénale et justice restaurative

À Genève, le 28 novembre 2019, table ronde avec deux procureurs généraux, organisée en partenariat avec l'ANM.